Accueil Actualités AVNIR Engineering affirme son ambition R&D

Actualités

AVNIR Engineering affirme son ambition R&D

09/05/2016

Le projet INCAS piloté par AVNIR Engineering a été retenu pour financement au 21ème appel à projet du FUI. INCAS (INnovation de Concepts AtténuateurS) s’intéresse à la réduction des ambiances vibratoires très basses fréquences d’équipements embarqués sensibles, avec comme application concrète les tuyauteries de moteurs d’hélicoptère et les satellites de la fusée Ariane 6.

AVNIR vise le développement de technologies d’isolation vibratoire innovantes intégrant de forts amortissements, ainsi que le développement d’une nouvelle classe de matériaux composites fonctionnalisés rigides et très amortissants.

INCAS a obtenu une lettre de labélisation de l’Aerospace Cluster Auvergne Rhone Alpes et  le soutien de 6 pôles de compétitivité nationaux (dont les pôles Axelera et Viaméca en région Auvergne-Rhône-Alpes). Piloté par AVNIR Engineering, il regroupe dix partenaires industriels et académiques, incluant les grands groupes SAFRAN et AIRBUS. Le projet s’étend sur trois ans, jusqu’en 2019, et représente un budget de plus de 4 millions d’euros.

Les technologies issues de ce projet permettront de fiabiliser les équipements embarqués ou charge utile du domaine aéronautique et spatial et d’augmenter sensiblement leur durée de vie. La protection d’équipements sensibles et la maîtrise du confort vibratoire très basse fréquence est un besoin que l’on retrouve dans tous les types de marchés : le secteur automobile et aéronautique, le transport ferroviaire, la défense, le spatial.

Ce projet INCAS a également pour ambition de développer des outils logiciels spécifiques de simulation du comportement dynamique global de systèmes amortis, ce qui représente un enjeu crucial pour les industriels SAFRAN et AIRBUS, dans un but de réduction des cycles et des délais de conception de leurs nouveaux produits.

Au total, AVNIR Engineering est aujourd’hui engagée dans cinq projets collaboratifs de R&T d’intérêt majeur pour l’aéronautique et l’espace européen, en tant que leader pour deux d’entre eux, et partenaire pour les trois autres, dont le financement est aujourd’hui assuré dans le cadre de dispositifs variés tels que les FUI, le CORAC ou encore RAPID, et représentant un budget global supérieur à 12M€. Ces projets sont liés à des problématiques de mécanique des structures, mécanique des fluides, matériaux, compatibilité électromagnétique, qui sont les cœurs de métier d’AVNIR Engineering. La recherche partenariale est donc très engagée chez AVNIR Engineering, qui travaille en forte collaboration avec les acteurs industriels de la région Auvergne-Rhône-Alpes, notamment le groupe Thalès Avionics (Valence), ADENEO (Lyon) et la société Cedrat (Grenoble) dans le cadre du projet FUI SIMUCEDO sur la simulation en compatibilité électromagnétique, mais également avec des laboratoires publics membres des Instituts Carnot, tels que l’INSA de Lyon et l’INP Grenoble.

Aller plus loin : www.avnir.fr/