Accueil Actualités ACOEM Group et le LAUM lancent leur laboratoire commun FullFields

Actualités

ACOEM Group et le LAUM lancent leur laboratoire commun FullFields

04/04/2018

Le LabCom FullFields est officiellement lancé ce jour à Le Mans Université. Ce laboratoire, créé conjointement par le Laboratoire d’Acoustique de l’Université du Mans (LAUM) et le groupe ACOEM, vise la mise sur le marché de services et produits pour la conception et la caractérisation de structures industrielles silencieuses. Les technologies ciblent en particulier l’implantation de matériaux architecturés et le déploiement de système d’imagerie multi-modale. Ces travaux de recherche visent des débouchés majeurs en matière de contrôle vibratoire et acoustique des structures, en particulier lorsqu’elles sont soumises à des contraintes d’allègement. Les multiples applications concernent à la fois le large secteur industriel de la mobilité très sensible à ces contraintes pour la réduction des empreintes environnementales, ainsi que les marchés de niche technologique demandeurs d’innovations de pointe en vibro-acoustique.

Un projet porté par 2 acteurs reconnus dans le domaine de la vibro-acoustique.

Le LAUM est une unité mixte de recherche du CNRS (UMR 6613) et de Le Mans Université qui couvre la quasi-totalité des champs d’application de l’acoustique. Ses travaux, développés depuis sa création en 1981 ont aujourd’hui une visibilité académique mondiale et un rayonnement industriel fortement établi.

Le groupe ACOEM est depuis 50 ans aux côtés des industriels pour lesquels il résout des problématiques acoustiques et vibratoires complexes. De sa forte culture de l’innovation résultent de nombreuses avances technologiques et une implantation économique multi-filières industrielles.

Le rapprochement de ces 2 acteurs dans une optique de transfert des résultats de la recherche publique vers le monde économique était naturel et a convaincu l’ANR (Agence Nationale de la Recherche), qui finance le projet.

Une feuille de route innovante et ambitieuse

La création de valeur ajoutée du LabCom FullFields s’appuie sur des programmes de recherche académique et d’innovation industrielle imbriqués mutuellement. L’intégration des enjeux économiques liés à l’industrialisation dès la définition des travaux de recherche est au coeur de la feuille de route articulée selon deux axes :

  • la conception de structures mécaniques architecturées, domaine d’expertise du LAUM, avec comme objectif d’industrialiser les dernières avancées de la recherche et les nouvelles possibilités de transformation de la matière pour améliorer les performances d’atténuation vibratoire et de réduction des niveaux sonores émis,
  • la caractérisation des phénomènes d’amortissement des vibrations de structures, domaine dans lequel le LAUM et le groupe ACOEM souhaitent co-développer une innovation de rupture en matière de métrologie des propriétés vibro-acoustiques. Le LabCom FullFields se lance dans la mise au point d’une technique d’imagerie des champs vibratoires au moyen d’une caméra thermique combinée à des dispositifs de mesures vibratoires et acoustiques.

Un formidable outil pour repenser le design des composants structurels

Grâce à ses deux axes de recherche, le LabCom Fullfields se positionne comme un acteur clé capable de faire évoluer rapidement et significativement la conception de panneaux industriels, sous contrainte d’allègement, en intégrant les fonctionnalités vibro-acoustiques contrôlées.

Le LabCom pourra également appuyer ses travaux de caractérisation sur un équipement unique en France installé à Le Mans Université : la plateforme Vibromètre laser 3D robotisé qui permet l’analyse vibratoire exhaustive de structures industrielles complexes.

Le LabCom FullFields ambitionne de proposer aux industriels les premières solutions de caractérisation multi-modale d’ici 2 ans et se positionne dès 2018 pour répondre à des sollicitations de tiers industriels dans le domaine de l’aide à la conception de structures basées sur les matériaux architecturés.

Des résultats d’autant plus rapides qu’ils seront portés par des problématiques industrielles

La spécificité d’un laboratoire commun est de pouvoir gérer en parallèle la recherche fondamentale et la recherche appliquée à une problématique industrielle concrète.

La pertinence de l’association LAUM / ACOEM, l’originalité des axes de recherche proposés et l’avance technique du LabCom FullFields devraient intéresser de nombreux acteurs du transport. Les projets qu’ils confieront au laboratoire contribueront à mieux cibler les travaux pour arriver plus rapidement à des résultats tangibles. Cette opération s’inscrit dans la continuité de la forte croissance du Groupe ACOEM ces 5 dernières années.

Ce LabCom valorise les résultats de plusieurs années de recherche. Pour le chercheur, l’application industrielle est à la fois un aboutissement scientifique et une source d’inspiration forte pour les futurs travaux académiques. C’est un projet passionnant qui me tient d’autant plus à coeur qu’il est né au sein du réseau des diplômés de l’ENSIM d’où Kévin et moi sommes issus. Nous avons énormément de points communs avec le groupe ACOEM et je suis convaincu que la complémentarité de nos compétences nous permettra d’atteindre les objectifs ambitieux que nous nous sommes fixés.
Adrien Pelat, Enseignant Chercheur à Le Mans Université

Le Labcom FullFields est un formidable outil de développement au service des industriels. La réduction de l’impact environnemental des véhicules sans compromis vis à-vis des performances vibro-acoustiques, s’inscrit dans la mission du groupe ACOEM : contribuer à un monde durable. Le savoir-faire et rayonnement du LAUM associé au dynamisme et à l’expertise multi-filière du groupe ACOEM sont complémentaires et permettront l’éclosion de solutions concrètes pour l’industrie. J’invite tous les industriels qui sont intéressés par nos travaux à venir nous rencontrer et à nous soumettre leurs projets car, j’en suis sûr, nous allons réaliser ensemble de grandes choses.
Kévin Cormier, Directeur Business Unit ACOEM Design

Nous sommes très fiers de ce premier partenariat avec le LAUM, qui est aujourd’hui à l’avant-garde de la recherche et rayonne bien au-delà de nos frontières. L’analyse par caméra thermique des phénomènes de dissipation est un sujet passionnant car c’est une vraie innovation de rupture ; j’en attends énormément.
Thierry Mazoyer, Directeur Innovation du Groupe ACOEM

Contacts presse
ACOEM : Géraldine Daumas – geraldine.daumas@acoemgroup.com – 04 78 66 34 03

ACOEM Group est membre d’Aerospace Cluster